Chouchoutons notre papillon intérieur, la Thyroïde en naturopathie

Dernière mise à jour : 22 mai 2021

Glande, papillon intérieur, variateur, thermostat, chef d'orchestre de notre métabolisme...c'est la glande qui régule toutes les autres, un peu comme l'anneau dans le film « Lord of the Rings » pour les cinéphiles comme moi.



Votre corps est une superbe et complexe machine dont toutes les cellules fonctionnent de concert pour émettre soit la plus douce des symphonies ou la plus chaotique des cacophonies. Et tout concert digne de ce nom a besoin d’un chef d’orchestre aussi impeccable que notre illustre compositeur, musicien, arrangeur musical et chef d’orchestre italien Ennio Morricone qui nous a malheureusement quitté le 6 juillet 2020.


Bref, je m’égare, je m’égare mais revenons à notre papillon chef d'orchestre, la Thyroïde 😊


De quoi a-t-elle besoin pour fonctionner ?


Elle a besoin de vitamines et de protéines


Et c’est quoi son rôle exactement ?

Cette si petite et fragile glande de la taille et de la forme d’un papillon située à la base de notre cou ?


Elle agit sur chaque cellule de notre corps pour réguler

· Notre énergie

· Notre Température

· Notre Humeur

· Notre Rythme cardiaque

· Notre Utilisation de nos réserves graisseuses

· Notre construction musculaire


Excusez du peu ...😊


Un peu d’anatomie apprise a l’école…on s’accroche la



Pour complexifier les choses, Il y a derrière ce papillon chef d’orchestre une autre glande se situant dans notre cerveau cette fois qui lui donne les ordres, qui la contrôle quoi ! Hé, c’est qui le chef finalement ?! C’est l’œil de Sauron….dans le film 😊 oh là là je m’égare encore !

Bref, une glande dans notre cerveau, l’hypophyse qui est elle-même divisée en 4 lobes :

  1. Lobe antérieur (devant), c’est l’Adénohypophyse

  2. Lobe postérieur (derrière), c’est Neurohypophyse

  3. Lobe intermédiaire, 2% de l’hypophyse, peu vascularisé et très innervé

  4. Lobe tubéral, siège du vaisseau sanguin irriguant le lobe antérieur

==> Zoom sur l'Adenohypophyse ...

C'est pas qu'on s'en fout des autres hormones, loin de la ...mais c'est que juste ce n'est pas le but de cet article ou sinon, ca ira dans tous les sens ;)


Comment savoir si notre thyroïde dysfoctionne ?


Elle peut dysfonctionner soit :

-- En excès, on parle d’hyperthyroïdie

- En déficit, on parle d’hypothyroïdie


Comment :

- Dysfonctionnement propre de la glande

- Mauvaise formation des hormones T3 et T4

- Leur mauvais transport jusq'au cellules cibles

- Mauvaise utilisation par les cellules cibles


Origine de ces dysfonctionements :

  • Génétique

  • Inflammatoire

  • Environmentale

  • Chronique

  • Transitoire

Les Symptômes

Il y d’autre formes :

- Auto-immunes, Hashimoto

- Certains médicaments, antidépresseurs, les antis inflammatoires AINS comme ibuprofène, les œstrogènes et les contraceptifs,


La prévalence des cas allant sur l’hypo.


Coté examens médicaux

on va vérifier dans votre bilan sanguin :

  • Taux de TSH mais attention ce n’est pas suffisant

  • Il faut aussi contrôler les taux de T3 et T4

Mais si tout semble normal au niveau du bilan sanguin, il est tout à fait possible de souffrir de symptômes thyroïdiens. Les taux varient tellement tout au long de la journée et des jours que les symptômes sont plus à prendre en compte que les résultats sanguins. Attention, on ne peut pas se passer d’un avis médical. Mais soyez sûr de vos symptômes car c’est vous qui les vivez et savez mieux que personne si quelque chose cloche ou non.


Sans avoir besoin de passer par la case goitre, cela ne nécessite pas une prescription d’hormone et

Vous pouvez agir grâce à votre assiette


L’Alimentation est primordiale

Il y a des aliments qui activent et ceux qui inhibent le travail de la thyroïde



Commencons d'abord par cette prise de conscience :

- si on a par le passé suivi un régime drastique trouvé sur le net, si l’on ne nourrit pas assez notre corps, la thyroïde baissera automatiquement notre énergie disponible, et donc notre niveau d’activité, de dépense pour se mettre en mode économique…stocker et attendre des jours meilleurs. Pas folle la guepe...heu le papillon 😊


En cas d’hyper

  • Crucifères, choux brocoli, radis, navets, raifort et le cresson

  • Soja, avec ses phyto-estrogènes

  • Haricots mungo germées que l’on appelle a tort du soja germée

  • Graines de lin

  • Peau des amandes

  • Produits laitiers régulièrement

  • Thé vert et Thé noir

  • Tisane de Melisse

En cas d’hypo, il faut booster la thyroide

et donc faire la part belle aux aliments source de :

Iode

Sélénium

Zinc

Cuivre

fer

Toutes les Vitamines du groupe B

Les vitamines Liposolubles, A D E et K

La Vitamine C

Omega3

Magnesium

AA, c’est a dire des proteines


  • Des fruits frais entiers

- 1 a 3 par jour