Casablanca et son Street Art au hasard de ses ruelles

Ma ville natale regorge de fresques de street Art qui nous laissent plein de messages, pensifs et admiratifs.

Comme cette belle fresque sur le boulevard Anfa, vers la fin en allant vers Zerktouni. Il m'arrivait souvent à la fin de mes joggings de m'y attarder. En reprenant mon souffle devant cette merveille, mon taux d’endorphine était comme augmenté.


A la fin du boulevard Zerktouni qui traverse Casablanca sur une très longue distance. Le ciel bleu rehausse la beauté de ce mi-homme mi-lapin au regard énigmatique pose sur la ville.


Et puis au hasard des ruelles, on tombe sur des dessins insolites comme celui-ci.


J'adorais aussi cettte femme portant sur son visage les traces du temps et de la vie.



Des chefs d’œuvre géométriques comme celui-ci colorent les rues de Casa et l'imprègnent de joie de profondeur et de vitalité, en hommage à toutes les mères du monde.




Cette adolescente représente une certaine jeunesse rebelle de Casablanca



Et puis cette fresque qui représente le poids d'être une petite fille avec déjà des responsabilités presque d'adulte. Le regard naïf et innocent de la plus jeune contraste avec celui plus réaliste de l’ainée a côté.


De petite fille innocente a jeune maman, le sourire est toujours là montrant la gentillesse des Marocains et les liens très forts avec leurs garçons au début de l’enfance.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout